. La ville des Orphelins .
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Orphelins, Poursuivants, Dissidents, what's up ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Jester
Game Master Deity
avatar

✖ Fiche : - none -
✖ Crédits Avatar : Einlee

✖ Quartier : Diamonds

Messages : 121

MessageSujet: Orphelins, Poursuivants, Dissidents, what's up ?   Jeu 4 Nov - 22:32

ORPHELINS

Les Orphelins sont les principaux habitants des toits. Il s'agit d'enfants, impérativement plus jeunes que 22 ans, l'âge fatidique. Ils sont de silhouette plutôt élancée, et ont peu de muscles car leur régime alimentaire ne leur permet pas de se développer suffisamment.
Plus un Orphelin a passé de temps sur les toit et plus son corps s'adapte. Un vrai enfant du ciel, habitant les toits depuis cinq ans au bas mot saute plus loin et plus aisément d'un humain normal, n'a besoin de manger qu'une fois par jour et peut parfaitement se contenter de grignotages espacés au cours de la journée. Son système immunitaire s'est également développé, le rendant plus résistant au froid et à la pluie. Des maladies telles que le sida n'existent pas sur les toits, en revanche toutes sortes d'infections restent possibles.

A savoir.
    Les Orphelins ne volent pas, il s'agit d'une figure de style, pas de lévitation. Ils sont tout au mieux des enfants au corps adapté à leur environnement mais sans plus. Ils ne possèdent pas de pouvoirs d'aucune sorte et restent en cela au moins des humain normaux.
    S'ils sont plus résistants aux maladies, l'alcool et les drogues ont un effet catastrophique sur eux. Il suffit d'un verre ou deux pour être ivre, de quelques prises rapprochées pour être dépendant.

    Les toits de Yokkai sont considérés par leurs habitants comme un univers alternatif. Beaucoup chez les Orphelins et même les Poursuivants pensent qu'en montant sur les toits on traverse une sorte de fenêtre entre les mondes. Les personnes vivant sur les toits subissent en effet un "gel d'âge" entre vingt et trente ans. Les altérations physiques du corps se font au ralentit ; même à quarante ans, un habitant des toits n'aurait que quelques rides au coin des yeux. En revanche l'espérance de vie n'y est pas très longue. Impossible de savoir de combien exactement puisque le plus grand pic de mortalité est situé à 22 ans. L'actuel doyen sur les toits est Eden, le Roi de Spades, avec ses quarante-trois années.


Croyances Orphelines.
    Les Orphelins invoquent régulièrement en pensée ou dans leurs phrases quotidiennes, le Dieu du Vent, ainsi que celui du Ciel. Il ne s'agit probablement qu'un effet de langage transmis de génération en génération, qui a fini par se changer en conviction que ces deux éléments, vent et ciel, étaient de leur côté, une présence diffuse sur l'ensemble des toits qui les soutiennent. Aussi les Orphelins se voient-il comme les Fils du Vent, Protégés du Ciel, etc...

    La nécessité de l'arrêt volontaire d'existence est très très profondément ancrée dans l'esprit de chaque Orphelin, particulièrement de ceux ayant rejoint les toits très jeunes. C'est devenu un passage rituel de leur vie, comme de nos jours il semble naturel à une petite fille de penser qu'elle se mariera un jour, un Orphelin trouve tout naturel de se suicider dans quelques années.
    Les personnes ayant un regard critique sur ce mode de pensée restent très rares, je ne désire pas en voir une majorité dans les fiches.


    Les Poursuivants, vu par les Orphelins sont les pires créatures qui puissent exister sur terre. L'animosité qu'ils leur vouent est véhémente, aussi les histoires d'amour entre Poursuivant et Orphelins ne sont-elles pas monnaie courante. Les Orphelins se suicident pour ne pas devenir des Poursuivants, parce qu'un Poursuivant c'est pire qu'un croque-mitaines, pire qu'un nécrophile ou un violeur de petites filles. Aussi même les tractations entre Poursuivants et Orphelins dans un endroit neutre seront serties d'une grande tension.
    Les Orphelins n'ont aucune conscience de l'existence des Dissidents.

    Se considérant comme des êtres du ciel, les Orphelins ont un mépris royal envers les habitants de la ville, et quelque soit la raison qui les ait poussé à venir sur les toits, ils finissent souvent par s'estimer heureux de s'être élevé au dessus de la misère des rues.

L'acapella
Il s'agit d'une comptine étant exclusive aux toits, que tous ses habitants connaissent plus ou moins. Seul héritage du passé des Orphelins, quasi-personne n'en saisit plus le sens (voir Ancien & Nouveau Testament).
    Il était une fois trois enfants
    Le premier avait les yeux noirs
    dans lesquels brûlait une flamme vive
    Le second portait dans son âme
    le calme serein des montagnes
    Le troisième avait des yeux clairs
    parsemés d'étoiles et de lumière.

    Il était une fois trois enfants sans père
    Le premier avait une voix vibrante qui vous enveloppait le coeur
    Le deuxième au ton d'airain ne parlait que pour les autres.
    Le dernier avait la voix claire et douce du vent, la musique qui berce les âmes.

    Il était une fois trois rois
    Le premier avait dans ses mains des armes qui ne pouvaient tuer
    Le deuxième dispensait quand à lui mort ou vie selon sa volonté
    Le dernier enfin qui allait sans armes arpentait son royaume vide en regardant le ciel.

    Il était une fois trois rois
    Maîtres de l'infinité du ciel et fils du vent
    Trois rois qui tombèrent sous le fer des armes
    emportant avec eux la paix du monde.

POURSUIVANTS


Armes.
    Les armes des Poursuivant sont exclusivement des armes blanches, toute arme à feu leur est interdite. Précisons qu'ils sont également dénués de pouvoirs, même s'ils sont très méchants D:


Retraite ou réinsertion.
    Un Poursuivant peut cesser d'exercer après avoir obtenu sa carte de réinsertion lui permettant de retourner habiter dans la ville. Elle s'obtient au bout de quatre-cinq ans de traque non-intensive. Certains, mais ils sont rares, continuent le métier par simple plaisir, désir de revanche quelconque ou folie avancée.


Vie et moeurs en bref.
    La plupart sont logé à Ace, bar comportant un étage de chambres pouvant être louées à l'année. Les plus autistes d'entre eux continuent à vivre dans des abris sur les toits, changeant eux aussi régulièrement de tanière pour ne pas subir un raid vengeur Orphelin, ou bien se sont trouvé un petit endroit fixe dans Spades. Si un petit nombre chasse l'Orphelin en solitaire, la majorité d'entre eux agit en "couple", voire en groupe.
    Les Poursuivants ignorent également l'existence des Dissidents.
    Certains encore peuvent devenir geôlier à temps partiel dans la prison de Turn, job tranquille réservé aux convalescents récupérant d'une méchante blessure.
    Ace est leur lieu est leur point de chute ; quand ils n'y vivent pas ils y traînent souvent car c'est là que sont affichées les têtes mises à prix, et qu'ils peuvent obtenir une grande partie de toutes les choses qui leur sont nécessaire pour leur traque, dont les armes. Quelques Orphelins viennent parfois à Ace pour servir d'informateur, balance ou gogo dancer. The place to be donc.

    Les Poursuivant sont une minorité à côté des Orphelins. Si vous souhaitez en jouer un, ne prenez pas le contre-pied pour en faire un méchant-gentillet.
    Peu de Poursuivant solitaire seront acceptés, si vous choisissez d'en être préparez vous à rp avec d'autres Poursuivants, en tant que collègue d'une jour ou plus.

DISSIDENTS


    Les Dissidents ne sont pas tout à fait la classe "neutre" qu'ils peuvent sembler être au premier abord. Si on peut découper Yokkai entre Enfant et Adultes, eux sont les Fantômes. Ceux qui à leur 22 ans n'ont pas voulu devenir Poursuivants, ni mourir. Ils ont survécu d'une certaine façon aux traques des deux clans et ont trouvé une porte de sortie au milieu des Ombres.
    Il s'agit d'une communauté, ils vivent exclusivement la nuit, ne se laissent jamais voir par les Orphelins ni par les Poursuivants, les deux clans représentant une menace pour leur survie. Ils vivent au coeur de Spades, dans les nombreux étages d'un vieux building à demi effondré. Leur maison s'appelle Len'ka, et ils sont les seuls à être encore soudé autour d'un chef, Eden. Ils vivent leur vie dans leur petite ruche, tapis le jour et ne pouvant sortir que la nuit pour goûter l'air frais et ravitailler leur communauté comme le faisaient les Orphelins autrefois. Ils sont les ombres et dans le vent murmurant de Spades. Il leur arrive de sillonner les autres quartiers dans la plus grande discrétion, en quête de leurs frère battus à mort appelant un secours improbable.

    Leurs sentiments envers leur Roi va de l'amour profond à l'acceptation distraite. Au regard de ce qu'ils ont vécu ils sont heureux d'être dans cet espace protégé et ne trahiraient pas les leurs, même sous la torture.

    Il est impossible pour un Orphelin ou un Poursuivant de poster à l'intérieur de Len'ka, de même, les interactions entre Dissidents et autre personnage seront surveillés de près par les admin.


Les Enfants de Spades.
    Se faire chasser pas sa communauté n'est pas la seule façon de devenir Dissident. Parfois tout commence dans les rues, avant même d'atteindre les toits. Les ombres du quartier mort sont les seuls à redescendre parfois au sol pour chercher leurs semblables, des enfants abandonnés et errants. Toutefois, pour des raisons de sécurité les enfant en bas âge sont privilégiés. Ceux-là grandissent sans avoir connu autre chose que leur cachette dont ils connaissent la moindre poussière de plâtre. Bien qu'ils soient élevés dans la crainte du monde de conflit à l'extérieur, leur curiosité à l'égard des autres Orphelins a grandit de façon tenace et dangereuse, si bien qu'ils ont inventé le Jeu, secret farouchement gardé par cette petite communauté au sein des Dissidents.


Le Jeu.
    Le Jeu accomplit la prouesse d'enfreindre toutes les lois qu'Eden a dictées. Les enfants ayant grandi à Spades rêvent d'aventures exotiques au contact des autres grandissant dans les Grands Quartiers. Ils se gardent bien d'en parler aux autres, de ce défi qui consiste à se glisser parmi la communauté Orpheline et se faire passer pour l'un des leurs, sans se faire remarquer, sans faire de vagues, généralement en visitant un endroit précis et en revenant avant la tombée du soir. La plupart d'entre eux sont tellement fébriles qu'ils s'inventent à l'avance un personnage avec son propre passé fantasmé. Les risques qu'ils font courir à leur communauté est immense et un tout petit nombre de Dissidents passés par les toits sont au courant de cette pratique. Ils leur courent après dans la mesure du possible, espérant étouffer ce mouvement avant que leur Roi n'en prenne connaissance.


Curieux ?

Comment des enfants se sont-ils retrouvés sur les toits ? Quel est le sens de l'Acapella ? Pourquoi n'y a-t-il pas d'Orphelines ? Qui est Eden ? Pourquoi les Poursuivants existent ? Pourquoi seul Spades est dirigé par un Roi ? Les enfants de Clubs ont-ils toujours été agressifs ? Quel est le passé de ce monde en fait ?

Deux histoires peuvent y répondre. L'Ancien Testament, l'histoire de la création des toits et du début de la communauté des Orphelins, et le Nouveau Testament, relatant la naissance des Dissidents sont disponibles dans la partie Histoire du forum. Leur lecture n'est pas obligatoire pour être validé en tant que membre, mais elle peut vous aider à patienter entre deux posts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yokkai.forumactif.info
 
Orphelins, Poursuivants, Dissidents, what's up ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les desastreuses aventure des orphelins baudelaire
» [EVENT] - Gala de Charité pour les Orphelins et les Grands Enfants...
» Nounours, Nicolas et Pimprenelle sont orphelins
» Groupe: Les orphelins De Greyshade
» [Malastare] A la poursuite des poursuivants des Jedi - PV Tarista

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
:: Yokkai :: :: Before Birth :: Rules & Stories-
Sauter vers: